Projet Bajenu Gox : Améliorer la santé de la mère

Home / Administration Acdev / Projet Bajenu Gox : Améliorer la santé de la mère

PROJET « Bajenu Gox » avec le financement du CRDI. Restitution des résultats préliminaires du projet de recherche interventionelle sur les bajenu gox au poste de santé de l’unité 4 des PA district de Guediawaye et remise de kits de protection (thermoflash, gel hydroalcoolique, masques, essui mains , affiches et flyers en présence du point focal BG de la DSME Mme Sagar gassama Ndiaye.

Mis en place depuis 2010, le  projet du ministère  de la santé  compte environ 8600 Bajenu gox au niveau national. La  grande  faiblesse  de  manière  générale  serait  la problématique de la motivation.  C’est  d’ailleurs  pour  palier  à  cela  que  l’ONG  ACDEV   grâce  à  un  financement du  centre  de  recherche pour  le  développement  internationale    en  collaboration avec  la  direction  de  la  santé  de  la  mère et  de l’enfant  a  lancé  depuis cinq  ans  un  projet. Au moins  80 Bajenu gox au niveau des Parcelles Assainies, Diaoulé, Ndande et Kaolack ont  bénéficié  d’un financement  de 4 millions de  Fcfa.

Selon Sagar Gassama Ndiaye point focal Bajenu gox au niveau de la direction de la santé de la mére et  de l’enfant (DSME) c’est un projet qui a consisté à une activité génératrice de revenus avec la mise en place d’une boutique de denrées tenue par les bajenu gox.  Pour  elle, en termes de résultat, c’est juste une évolution des indicateurs de santé. Du point de vue des consultations prénatales, accouchement assisté, taux de vaccination, les indicateurs ont décollé par rapport au début du projet.

Docteur Cheikh Tidiane Athie président de l’Ong Acdev responsable de la mise en œuvre du programme Bajenu gox pense aussi que  « parler d’impact à ce niveau-là c’est assez tôt. Aujourd’hui, nous sommes encore dans la phase d’exécution de ce projet-là ». Non sans  remarquer que dans toutes les zones d’intervention, il y a une nette amélioration de la fréquentation des structures par les mères et les enfants.